Aller au contenu
Maison Cailler

Maison Cailler

30 Mar 2021 Papa Conseil

Douzième article de la rubrique « Papa conseil », avec des idées de sorties en famille dans ce si beau pays qu’est la Suisse.

Samedi 6 mars, on profite de la réouverture des musées en Suisse pour nous rendre dans le canton de Fribourg, et plus précisément à Broc. L’entrée est gratuite, merci la Raiffeisen. Le nombre de visiteurs est limité par créneau horaire, mais comme la fréquentation du jour est très faible on débute la visite après quelques minutes.

 

maison cailler

Le circuit interactif est aussi intéressant pour les adultes que pour les enfants. On enchaîne les différentes pièces où le son, les lumières et les odeurs captent notre attention et nous font découvrir les origines du chocolat et de sa fabrication. Le personnel de la Maison Cailler est très accueillant. Dans la zone de démonstration, on discute avec une employée qui est présente pour répondre à nos questions. Elle s’occupe en ce moment de préparer Pâques et présente aux visiteurs les différentes manières d’utiliser les moules en chocolat. Dans la discussion, nous apprenons qu’ils ont récemment restaurer des anciens moules. Dont un magnifique sphynx, impossible par contre de connaître le poids de cette pièce entièrement « remplie ».

 

Puis on observe en face la chaîne automatisée de contrôle des chocolats, dans laquelle ceux avec des dimensions non-conformes sont enlevés.

 

 

Vient enfin le moment toujours très apprécié des visiteurs : la dégustation ! Et comme il est midi, cela tombe à point nommé. On savoure les chocolats proposés  (sur des petites assiettes étant donné les mesures Covid). Les enfants plaisantent avec la personne responsable de la dégustation, qui leur montre toutes les assiettes qui sont en attente pour les prochains visiteurs. Ce qui les fait un peu rêver.

On se dirige vers la boutique, tout en passant devant une salle vitrée où une famille suit un cours particulier donné par un chocolatier (« atelier du chocolat »). L’occasion de se faire plaisir parmi le vaste choix proposé. Au lait, aux amandes, au miel, aux smarties, noir, etc. on décide de prendre 7 tablettes différentes.

Pour la petite anecdote, Coralie demande à l’employée de la caisse quel a été la plus grande quantité de tablettes qu’elle a vendu. Après une petite réflexion, car ce client là avait pris des caisses pour ranger les tablettes, la jeune femme nous donne un estimatif d’environ 300 tablettes.

Nous tenons à remercie le personnel de la Maison Cailler pour sa gentillesse, nous avons passé un agréable moment, et avons apprécié la simplicité, la complicité et la spontanéité de nos échanges.

 

En sortant, la météo et le froid ne nous incitent pas à prolonger notre passage dans la région.  Si les restaurants étaient ouverts, nous serions allés à Gruyères déguster une bonne fondue et des meringues. Mais on y retournera bien entendu.

 

A noter qu’une Escape Game, dans un authentique wagon d’époque, se trouve devant le bâtiment Cailler.

 

Cette visite est tout à fait faisable avec de jeunes enfants, même si l’histoire de la maison cailler ne sera pas forcément retenue par les plus jeunes, les différentes étapes de la visite sont adaptées pour tous les âges.

 

Retrouvez toutes les informations sur le site officiel : https://cailler.ch/fr/maison-cailler