Aller au contenu
Musée des transports de Lucerne

Musée des transports de Lucerne

23 Mar 2021 Papa Conseil

Nouvel opus de la rubrique « Papa conseil », avec des idées de sorties en famille, cette fois direction la Suisse Allemande.

Samedi 24 octobre, le Valais vient d’imposer quelques jours auparavant de nouvelles restrictions dont la fermeture des lieux de divertissements et de loisirs. Nous avons besoin de nous changer les idées et prenons donc la route pour la Suisse alémanique.

A midi on pose nos affaires à l’hôtel « Ibis Budget » de Lucerne dont l’emplacement et le prix abordable nous ont séduit. Petit pique-nique dans la chambre d’hôtel et direction le Musée des transports en bus où nous arrivons rapidement (20min de trajet à pied + bus). Il n y a pas de file d’attente, on s’acquitte de nos billets d’entrée. Les tarifs plein sont les suivants : CHF 32.- par adulte, CHF 14.- par enfant de moins de 16 ans et gratuit par enfant de moins de 6 ans. Avec nos cartes sociétaires Raiffeisen, on bénéficie de 50% de réduction, ce qui rend cette visite tout à fait accessible.

 

On débute par l’espace des transports aériens, tout d’abord à l’extérieur avec deux avions authentiques de la Swissair, puis à l’intérieur avec notamment des simulateurs de vol. Nous essayons celui en hélicoptère, les enfants apprécient bien. Plus la visite avance, plus nous nous rendons compte que l’endroit est aussi bien fait pour les adultes que pour les enfants. Comme le contexte de cette année 2020 a fortement réduit le tourisme, on peut bien profiter sans se presser, sans être serrés, et sans devoir attendre lorsqu’une activité ludique se présente à nous.

 

On entre ensuite dans l’espace dédié au transport maritime, aux téléphériques et au tourisme. Ce dernier est vraiment sympa avec une carte géante de la Suisse sur laquelle nous marchons en chaussons tout en cherchant à superposer les endroits figurant sur des bouts de carte en notre possession (ce petit jeu nous occupe un bon quart-d’heure).

 

Direction la halle du transport routier et sa célèbre devanture faite de panneaux autoroutiers. Belles voitures de collection, différents véhicules de Formule 1, vélos, etc. cela vaut le détour.

 

Notre visite se poursuit avec le transport ferroviaire où nous admirons notamment une vaste collection de locomotives à vapeur et de trains à crémaillère. La mobilité du futur est également mise en avant dans cet espace.

 

On termine notre tour à l’extérieur avec tout d’abord un endroit vite apprécié des enfants : le chantier. Avec leurs casques jaunes sur la tête, ils se mettent dans la peau des ouvriers du secteur de la construction. Puis on achève la visite par un dernier tour en pédalos.

 

Le musée des transports est un endroit où l’on peut aisément rester une journée entière, si on fait toutes les activités proposées (il y a aussi un Planétarium, un Cinéthéâtre et la Swiss Chocolate Adventure).

 

Ce musée est tout à fait adapté pour les enfants qui marchent. Des escalators et des ascenseurs permettent de se déplacer avec une poussette de manière aisée.

Cette visite ayant eu lieu durant une période où les touristes étrangers étaient peu ou pas présents en Suisse, une après-midi complète nous a suffit pour faire le tour de toutes les halles et profiter des activités de manière très libre.

 

En sortant on profite d’admirer le panorama (le musée se trouve juste à côté du lac) et on laisse les enfants profiter d’un très grand parc de jeux. Retour en bus, on s’arrête dans le centre historique de Lucerne à la recherche d’un restaurant. On jette notre dévolu sur le restaurant Fristschi situé dans une bâtisse joliment peinte. L’intérieur est typique, tout comme la carte (plats à base de fromage, röstis, etc.). Seul bémol : pas de menus enfants. L’addition est donc forcément un peu salée, mais on a passé un bon moment et on a bien mangé.

 

Après une nuit à l’hôtel, on se balade durant la matinée sur les bords du lac et on fait des jolis clichés du fameux pont, le « Kappelbrücke ».

Si lors du trajet aller nous avions pris l’autoroute entre Berne et Lucerne, nous empruntons au retour un autre itinéraire. Et on en a pris plein les yeux! Des somptueux lacs sont sur notre route, à commencer par celui de Sarnen dont nous vous conseillons de passer par le côté ouest. Après une halte pique-nique, on admire le lac de Lugern, lui aussi très beau, puis on bascule vers celui de Brienz. Suivront le lac de Thoune et bien entendu ensuite celui de Gruyères et le Léman.

 

Retour chez nous, des souvenirs plein la tête. 36h c’est court mais on a apprécié chaque instant. Si vous avez un week-end de 3 jours devant vous, n’hésitez pas !

Site du musée des transports : https://www.verkehrshaus.ch/fr/page-daccueil.html